Catégorie parcourue

Non classifié(e)

Électrolyse, Non classifié(e), Produits Cosmétiques

Poils incarnés – ce qui les cause, et comment en prévenir l’apparition

2019-01-17

Anatomie d’un problème

Les poils incarnés – un de ces petits désagréments de la vie dont on ferait volontiers l’économie, n’est-ce pas? Mais pour en prévenir l’apparition encore faut-il apprendre à les connaître… On dira d’un poil qu’il est « incarné » quand il se replie et pousse à l’intérieur de la peau au lieu de la percer. On verra alors une rougeur se former. La suite est connue: démangeaisons et souvent, douleur.

Comment prévenir les poils incarnés?

Les poils incarnés n’épargnent personne. Ceci dit, les gens dotés d’une forte pilosité ou d’une peau plus épaisse sont particulièrement à risque. En ce sens, une peau régulièrement exfoliée aura moins tendance à retenir les poils. En effet, les cellules mortes qui s’accumulent à la surface de l’épiderme peuvent agir comme une barrière pour les poils. Pour exfolier votre peau, utilisez un gant d’exfoliation, ou des produits spécialisés.

Les poils incarnés peuvent apparaître sur toute partie du corps où les poils poussent. Ils apparaissent encore plus fréquemment dans les zones soumises à l’épilation et/ou au rasage fréquent, et encore davantage lorsque la technique de rasage ou d’épilation est déficiente. Voici quelques bonnes habitudes à prendre :

  • Privilégier les rasoirs à lame simple. Les rasoirs multi-lames coupent le poil juste en dessous de la peau, ce qui le recourbe vers cette dernière.
  • Mouiller sa peau et appliquer un gel ou une crème à raser avant le rasage
  • Éviter de passer plusieurs fois au même endroit avec le rasoir. Chaque passage risque de replier les poils vers l’intérieur de la peau.
  • Faire glisser le rasoir dans le sens de la pousse du poil, et non dans le sens contraire.

Une solution permanente

Vous aurez sans doute compris que le rasoir est souvent responsable de favoriser l’apparition de poils incarnés. Autant essayer d’en faire l’économie! Reste à déterminer si on préfère une solution temporaire ou permanente. Dans le premier cas, on optera pour l’épilation à la cire. Dans le deuxième, on ira avec l’électrolyse. Plus de poils = plus de poils incarnés, cela va de soi. À vous de voir!

Électrolyse, Non classifié(e)

Épilation définitive… et mythologie grecque (?!)

2018-12-21

L’épilation et le rocher de Sisyphe

Vous connaissez l’histoire de Sisyphe, ce héros grec condamné par les dieux à pousser éternellement un lourd rocher à flanc d’une montagne? Dans le mythe, le rocher, une fois parvenu au sommet, retombe toujours de l’autre côté de la montagne. Ainsi, le labeur de Sisyphe ne connait pas de fin. Le Jour de la Marmotte, bref, mais en moins rigolo…

Qu’on me pardonne cette comparaison audacieuse – de sauter de la mythologie à la vie de tous les jours. Mais cette histoire, c’est un peu nous,  quand on ramasse pour la énième fois les jouets de fiston ou lorsqu’on constate que la vaisselle sale étale son empire sur le comptoir…

Et l’épilation dans tout ça?

Si je vous parle de tout ça, c’est parce que cette histoire me fait songer aux soins qu’on apporte à notre corps, à nos cheveux, etc. Je n’y peux rien – déformation professionnelle! Si on s’attache volontiers à certains rituels  (ma douche matinale – chant en option – j’y tiens), d’autres relèvent plutôt de la corvée. Vous en connaissez, vous, beaucoup de gens qui aiment se raser les jambes et les aisselles? Or s’il est un domaine où il ne vaut pas la peine d’imiter ce pauvre Sisyphe, c’est bien celui des poils, ou plutôt, à proprement parler, des méthodes qu’on emploie pour s’en débarrasser.

De nos jours, avec les avancées technologiques majeures dans le domaine de l’épilation définitive, il n’y a plus lieu de perdre temps, argent et énergie dans un cycle d’éternel recommencement. Aujourd’hui, en effet, les systèmes informatisés qui guident les appareils d’électrolyse modernes permettent de cibler précisément les cellules germinatives du poil afin de les détruire sans affecter la peau à l’entour. Le traitement est donc extrêmement efficace, mais aussi sans douleur. Pas quelque chose qu’on pourrait prétendre au sujet de l’épilation à la cire (ouch!)…

Écono et écolo

Quand on parle de solutions définitives, on parle aussi d’économies. Rien de tel qu’un besoin infini pour vider les coffres. Le proverbe chinois dit : « procurez-vous ce qu’il y a de mieux et vous ne pleurerez qu’une fois ». La sagesse arabe ajoute : « le pauvre paie deux fois ». Bien entendu, votre pot de crème à raser coûte moins cher qu’un programme épilatoire professionnel, mais à long terme? Le calcul est facile à faire. Et puis ensuite, que fait-on de tout cet attirail qu’on achète, à travers une vie, pour « pousser notre rocher »? Les cires, crèmes, lotions après-rasage, les lames, etc., – on les jette, bien sûr… Comme quoi,  contrairement à ce qu’on pense souvent, on peut souvent allier économies et écologie…

Être de son temps

L’épilation ne date pas d’hier… ni d’avant-hier, bien sûr. Sans vouloir enlever quoi que ce soit à nos ancêtres, force est de constater que les méthodes, elles, ont évolué. Pourquoi rester coïncé avec Sisyphe sur sa montagne? Abandonnez là votre rocher. Laissez-le en bas de la pente, avec votre rasoir; plus besoin de le hisser là-haut, puisque des solutions épilatoires définitives sont maintenant à votre portée. Êtes-vous prêts? http://www.dectro.com/appareils-electrolyse